Les premiers services sociaux ou missions en gare ont été fondés en Allemagne à la fin du 19ème siècle. Ils s'occupaient des jeunes filles des campagnes qui venaient chercher du travail en ville.

 

Au cours du 20ème siècle, des associations ou institutions sociales ont été crées dans beaucoup de pays pour porter secours à des personnes  socialement défavorisées. Les gares sont devenues un terrain d'action pour les personnes engagées dans ces institutions et associations.

 

Au cours des années 70 des premiers contacts internationaux ont vu le jour. Les suisses ont pris l'initiative de rencontrer des bénévoles de France, d'Allemagne et d'Autriche.

 

La Conférence internationale des services d'accueil social en gare a été fondée le 28 septembre 1994 à Berlin. Son siège social se trouve à Genève.

 

Notre Fédération française est membre de cette Conférence internationale depuis sa fondation au même titre que l'Allemagne, l'Autriche, la Suisse, l'Italie, la Pologne, le Portugal, ...

 

Tous les 2 ans la Conférence organise un congrès avec un thème particulier et tient son Assemblée Générale dans des villes différentes telles que Berlin, Vienne, Lucerne, Stuttgart, Paris, Florence. En plus de ces grandes réunions, il y a également une série de rencontres régionales et internationales qui tiennent une place importante dans les relations de bon voisinage.

  

Depuis la dernière assemblée générale qui s'est tenue à Florence  en novembre  2010, la présidente est autrichienne, le vice-président (assesseur) français, la secrétaire suisse et le trésorier allemand.

 

La Conférence a pour objectif de renforcer et de promouvoir la collaboration des Accueils sociaux en gare des différents pays et de les représenter auprès des organismes et institutions internationales et, en particulier, auprès de leurs sections européennes.

 

Elle se fixe les tâches suivantes :

 

*   Echanges d'informations, de nouvelles et de décisions entre les organismes membres.

*   Soutien actif du développement des accueils sociaux en gare en Europe et au-delà.

*   Amélioration et coordination des aides aux personnes voyageant dans différents pays.

*   Echange et étude des expériences représentant un intérêt sur le plan européen.

*   Elaboration de recommandations et prises de position de la Conférence à l'intention des sociétés de chemin de fer et des institutions internationales.

*   Uniformisation des signes caractéristiques dans toute l'Europe (logos, ...)

 

Elle agit en dehors de toute considération politique, raciale ou confessionnelle. Les délibérations du Comité se font généralement en anglais. Mais seuls les textes rédigés en allemand et en français font foi.

Bernard DUSSAUCY

JOURNÉE EUROPÉENNE DE LA SOLIDARITÉ EN GARE

 

Le comité de la Conférence Internationale encourage tous les membres partenaires, à organiser dans chaque pays, une " Journée Européenne de la Solidarité en Gare ". Cette journée est généralement fixée le troisième samedi du mois d'avril.